Présentation

Le projet «En Coulisses !»  permet à des personnes de se rencontrer à l’occasion de spectacles à la MJC Pichon (Nancy 54).

    Issue de différents quartiers de la ville, chacun souhaite à cette occasion découvrir de nouveaux artistes, échanger avec eux et avec les autres personnes du public

                Dans le cadre du projet, nous avons rencontré «PICCOLO», «NIWER» et «ABAJI», la saison passée.


logo.jpg
Ce projet est soutenu par la mesure 10b du Fond Social Européen

Jeudi 14 février 4 14 /02 /Fév 18:40

                Le 22 novembre dernier, nous avons débuté cette nouvelle saison avec le Trio belge «TRICYCLE» : Tuur FLORIZOONE, Vincent NOIRET et Philippe LALOY qui jouent respectivement de l’accordéon et de la clavietta, de la contrebasse et guitare basse, du saxophone alto et de la flûte traversière.

            Il est difficile de décrire leur style, eux-mêmes le définissent ainsi : « L’identité belge se nourrit des influences des diverses communautés présentes sur le territoire et crée ainsi un folklore imaginaire». undefined

              Nous les avons d’abord rencontré avant le concert : Les musiciens se sont présentés, nous ont expliqué leur parcours, leurs inspirations. Il y a eu un échange entre le public et les musiciens.

                Après un dîner pris en commun, nous avons assisté au spectacle. Le lundi suivant, nous étions invités afin de parler du concert et nous avons pu constater que les avis divergent. Majoritairement, les uns étaient positifs. Certains ont beaucoup apprécié leur travail de recherche, ainsi que la variété de style : manouche, New Orleans, folk, jazz, yiddish. Leur facilité de communication entre -eux et le public fut également apprécié. Certains se sont laissés immergés dans la musique en fermant les yeux et étaient prêts à danser à l’écoute des rythmes entrainants.

                Mais des points de vue plus critiques se sont exprimés : notamment concernant la variété des styles et des rythmes. L’ensemble des morceaux se ressemblait trop. Le saxophoniste jouait très bien de cet instrument mais par contre, avait beaucoup plus de mal à la flûte traversière. Le revers de l’improvisation se solde par de petites défaillances : Quelques fausses notes, les musiciens qui ne jouent pas ensemble et qui ne se regardent pas !!!

                Pour conclure : Ce «bon petit groupe» nous a gratifiés d’un spectacle «magnifique» !!! 

 


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

  • : encoulisses

Archives

Recherche

Articles récents

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus